Quand le travail malmène les femmes

par Nathalie Quéruel / juillet 2008

Confinées dans certaines tâches, et confrontées à un travail pas toujours conçu pour elles, les femmes sont plus exposées à certaines pathologies. Les médecins du travail commencent à se préoccuper de cette question, abordée lors de leur dernier congrès.

Les femmes vivent plus longtemps que les hommes. "C'est sans doute une des raisons pour lesquelles les médecins du travail sont restés aussi longtemps aveugles à l'idée qu'elles puissent avoir des problèmes spécifiques de santé liés au travail", explique Fabienne Bardot, médecin du travail à Orléans. En tout cas, les professionnels présents au 30e Congrès de médecine du travail, à Tours, début juin, ont eu les yeux décillés. Pour la première fois, ce congrès a consacré une partie de ses débats au thème "femmes, travail et santé". Car si la vitalité des femmes est incontestable, il semble qu'il existe des inégalités de santé au travail entre les deux sexes.

Selon les données de l'enquête SVP 501 , la proportion des femmes qui déclarent des douleurs est ainsi plus élevée que chez les hommes de même âge. Par ailleurs, 58 % des cas de troubles musculo-squelettiques (TMS) reconnus en maladie professionnelle en 2003 concernent des femmes. Le bilan d'activité...

  • 1

    Enquête "Santé et vie professionnelle après 50 ans", pilotée par le Centre interservices de santé et de médecine en entreprise (Cisme) et le Centre de recherches et d'études sur l'âge et les populations au travail (Créapt).

Nous sommes heureux que vous aimiez nos contenus.
Vous ne possédez pas d'abonnement à Santé & Travail.

Abonnez-vous pour accéder aux contenus numériques.

Découvrez nos offres à destination des étudiants et des institutions.

Abonné-e : Connectez-vous