© Sister productions / Florence Lazar - 2020
© Sister productions / Florence Lazar - 2020

« La question du sens du travail et des luttes traverse presque tous les films du festival »

entretien avec Maïté Peltier, Directrice artistique et déléguée générale de l'association Filmer le travail
par Clotilde De Gastines / 04 février 2022

Ce soir, l'ouverture du festival Filmer le travail, qui se déroule du 4 au 13 février à Poitiers, frappe fort avec la projection de Tu crois que la terre est chose morte, documentaire sur la pollution au chlordécone en Martinique. Entretien avec Maïté Peltier, directrice artistique de l’événement, consacré cette année au travail de la terre et avec le vivant.

Qu’attendez-vous de cette 13e édition du festival Filmer le travail, après celle de l’an passé qui s’est tenue en ligne ?
Maïté Peltié : Nous sommes très heureux qu’elle puisse avoir lieu, car il est primordial de pouvoir aller à la rencontre de notre public, qui est cinéphile, très engagé et très jeune. Nous avons fait une sélection exigeante de films de cinéma, allant de l'épique au poétique. Ceux en lice pour la compétition internationale nous entraîneront de la Chine au Liban en passant par la France, le Portugal ou les Etats-Unis. Chacun fera l’objet d’un débat avec des cinéastes, des artistes et des universitaires. Il en sera de même pour les films illustrant la thématique de cette année : le travail de la terre et avec le vivant. La réalisatrice Florence Lazar sera là pour échanger sur son documentaire, Tu crois que la terre est chose morte, traitant des pollutions chimiques au chlordécone en Martinique.

Est-ce que l’épidémie de Covid-19 a changé la manière dont les cinéastes abordent la question du travail ?
M. P. : C’est encore difficile de le savoir. La question du sens du travail, des luttes, des résistances traverse presque tous les films que nous présentons. Nous...

Nous sommes heureux que vous aimiez nos contenus.
Vous ne possédez pas d'abonnement à Santé & Travail.

Abonnez-vous pour accéder aux contenus numériques.

Découvrez nos offres à destination des étudiants et des institutions.

Abonné-e : Connectez-vous