Les rayonnements non ionisants, un risque ultra-fréquent

par Patrick Moureaux expert en rayonnements ionisants, non ionisants et optiques à l'Institut national de recherche et de sécurité (INRS) / janvier 2015

Industrie, hôpital, télécoms... les rayonnements non ionisants sont omniprésents en milieu de travail. Ce qui ne va pas sans effets sur la santé, avérés ou encore incertains, et nécessite des mesures de prévention spécifiques.

Les rayonnements non ionisants (RNI) sont omniprésents dans notre environnement depuis toujours en raison de l'existence de champs électromagnétiques d'origine naturelle. Toutefois, la multiplication des champs d'origine artificielle, liée à l'utilisation de l'électricité, a considérablement accru leur présence et leur intensité. Et ce, plus particulièrement en milieu professionnel, où nombre d'activités impliquent des expositions à des niveaux supérieurs à la moyenne générale. Dans l'industrie, presses haute fréquence, fours à micro-ondes ou à induction, bacs d'électrolyse, postes de soudage à l'arc ou par résistance et autres électroaimants constituent des sources de RNI. A l'hôpital, les personnels pratiquant, par exemple, un examen d'imagerie par résonance magnétique (IRM) sont exposés à ce type de rayonnements. Tel est le cas également des opérateurs intervenant à proximité immédiate de lignes à haute tension ou encore d'antennes de radio ou télédiffusion.

Repères

Les champs électromagnétiques se manifestent par un rayonnement ionisant lorsque l'énergie transportée est assez importante pour éjecter un électron d'un atome ou d'une molécule ou non ionisant dans le cas contraire. On parle de :
- champ électrique statique quand il y a accumulation de charges électriques, par exemple aux bornes d'une batterie débranchée. Son intensité se mesure en volts par mètre (V/m) ;
- champ magnétique statique en présence d'un aimant permanent ou quand un courant continu parcourt des fils électriques. Son intensité se mesure en ampères par mètre (A/m) ; elle s'exprime aussi en termes d'induction magnétique, mesurée en teslas (T).
- champ électromagnétique dès lors que des charges électriques circulent dans un conducteur. Il y a présence d'un champ magnétique et d'un champ électrique, indissociables.

Vertiges et troubles de la vision

Ces diverses expositions ne sont pas sans conséquences sur la santé des travailleurs. Certains effets directs, résultant de l'immersion du corps dans un champ...

Nous sommes heureux que vous aimiez nos contenus.
Vous ne possédez pas d'abonnement à Santé & Travail.

Abonnez-vous pour accéder aux contenus numériques.

Découvrez nos offres à destination des étudiants et des institutions.

Abonné-e : Connectez-vous