© Adobe Stock
© Adobe Stock

« Salariés et managers doivent pouvoir parler du travail réel »

entretien avec Michel Sailly, ergonome, conseiller à la CFDT et contributeur au laboratoire d’idées La Fabrique de l’industrie.
par Stéphane Béchaux / juillet 2022

Dans un ouvrage collectif (voir A lire), vous appelez les entreprises à promouvoir le dialogue professionnel en leur sein. De quoi s’agit-il ?
Michel Sailly : Dans l’entreprise, on parle très peu, voire pas du tout, de la question du travail. Dans l’entreprise, on produit des normes, des process, des organigrammes, des circuits de décision, des outils de reporting et même des accords sociaux mais on ne discute pas du travail réel, des situations de travail au plus près du terrain. Ce qui génère des dysfonctionnements, des problèmes de qualité, de santé ou de sécurité au sein des collectifs de travail. Nous voulons donc appeler les entreprises à mettre en place des espaces de discussion pour que les salariés et leurs managers de proximité puissent parler de la réalité de leur travail.

C’est une démarche qui concerne aussi les élus du personnel…
M. S. :
Ce devrait être une responsabilité partagée mais en France, on en est très loin. Pour des raisons certes culturelles mais aussi très matérielles. Les militants sont accaparés par toutes les tâches qui incombent aux instances de représentation du personnel. Cette institutionnalisation du dialogue social ne permet pas de faire...

Nous sommes heureux que vous aimiez nos contenus.
Vous ne possédez pas d'abonnement à Santé & Travail.

Abonnez-vous pour accéder aux contenus numériques.

Découvrez nos offres à destination des étudiants et des institutions.

Abonné-e : Connectez-vous