Sécurité sanitaire : mariage forcé de l'Afssa et l'Afsset

par Joëlle Maraschin / octobre 2009

En dépit des réticences de la communauté scientifique, des syndicats et des associations, le gouvernement a décidé de fusionner deux des agences de sécurité sanitaire, l'Afssa et l'Afsset, au risque d'affaiblir l'expertise en matière de risques professionnels.

Ni vu ni connu. C'est par un amendement glissé dans la loi " Hôpital, patients, santé et territoires " (HPST) que le gouvernement a fait voter en catimini la fusion par ordonnance de l'Agence française de sécurité sanitaire de l'environnement et du travail (Afsset) avec celle des aliments (Afssa). La précipitation des pouvoirs publics inquiète d'autant plus les partenaires sociaux que l'évolution du dispositif de sécurité sanitaire devait faire l'objet d'une consultation. Or le comité de pilotage censé entendre les acteurs pour éclairer le choix du gouvernement n'a procédé à aucune audition. " Ce sont des économies aveugles, le dossier n'a aucunement été instruit ", déplore Michel Parigot, membre du conseil d'administration de l'Afsset au titre de l'Association nationale de défense des victimes de l'amiante (Andeva).

La volonté affichée de rationalisation des moyens ne cacherait-elle pas en fait une reprise en main de l'Afsset, une agence de sécurité sanitaire dynamique ayant acquis une certaine indépendance ? La pertinence de ses expertises collectives et sa démarche de mise en débat public sont reconnues. L'organisation de sa gouvernance permet également un contrôle, même...

Nous sommes heureux que vous aimiez nos contenus.
Vous ne possédez pas d'abonnement à Santé & Travail.

Abonnez-vous pour accéder aux contenus numériques.

Découvrez nos offres à destination des étudiants et des institutions.

Abonné-e : Connectez-vous