© AdobeStock
© AdobeStock

Stations de ski : une montagne d’accidents du travail

par Eliane Patriarca / 03 mars 2022

Chute à ski, décès lors de l’utilisation d’explosifs pour le déclenchement d’avalanches, écrasement par des dameuses… Les stations de ski sont le théâtre de nombreux accidents du travail, parfois graves. Les syndicats demandent plus de prévention.

Six accidents mortels sur les pistes de ski françaises depuis début janvier. Cette série noire a relancé le débat sur les risques d’une activité de loisirs qui compte 10 millions de pratiquants et recense en moyenne 10 morts chaque année, selon Domaines skiables de France (DSF), la chambre syndicale professionnelle. « En revanche, personne ne parle des accidents professionnels, nombreux, qui surviennent chaque saison dans les stations de ski », regrette Olivier Tompa, préventeur à la Caisse d’assurance retraite et de santé au travail (Carsat) d’Auvergne-Rhône-Alpes et représentant CGT au Conseil d’orientation des conditions de travail (Coct). « Pourtant, dans la région, le secteur des sports de neige dispute au bâtiment la première place en taux d’accidents du travail », alerte-t-il.

Des métiers à risques

Dernier exemple en date, le 22 janvier à Val-d’Isère (Savoie), un cuisinier d’un restaurant d’altitude, qui redescendait à ski après son service, s’est tué en percutant une dameuse. Les métiers de l’or blanc sont d’abord des métiers à risques. « Le taux d’AT [accidents du travail, NDLR] est très élevé et, surtout, il stagne », déplore Pierre Scholl, responsable national de...

Nous sommes heureux que vous aimiez nos contenus.
Vous ne possédez pas d'abonnement à Santé & Travail.

Abonnez-vous pour accéder aux contenus numériques.

Découvrez nos offres à destination des étudiants et des institutions.

Abonné-e : Connectez-vous