Réunion destinée à proposer des emplois à des agents déclarés inaptes - © Anaïs Gadeau/Ville de Lille
Réunion destinée à proposer des emplois à des agents déclarés inaptes - © Anaïs Gadeau/Ville de Lille

À la mairie de Lille, inaptitude rime avec reclassement

par Elsa Fayner / octobre 2018

Afin d'aider ses agents déclarés inaptes à se maintenir en emploi, la mairie de Lille a lancé une démarche originale. Des groupes de parole leur permettent de sortir de l'isolement et de se soutenir dans leur reconversion. Enquête sur une expérience efficace.

Après avoir travaillé dix-sept ans comme vendeuse, Gisèle Vandezante s'était formée pour devenir aide-soignante dans un établissement d'hébergement pour personnes âgées dépendantes (Ehpad), à Lomme (Nord). Mais, atteinte d'une hernie discale à 46 ans, cette employée de la mairie de Lille avait maintenant du mal à porter les résidents dont elle s'occupait. Elle était allée voir le médecin du travail et attendait qu'il fasse quelque chose. Elle ne savait pas que c'était à elle de déposer une demande de reclassement, elle ne connaissait pas les autres métiers exercés au sein de la collectivité territoriale, ni la façon de s'en rapprocher. "Ça a été notre premier constat : le manque de visibilité et d'information des agents, mais aussi le sentiment de solitude, se souvient Charlotte Deroo, a...}}

Nous sommes heureux que vous aimiez nos contenus.
Vous ne possédez pas d'abonnement à Santé & Travail.

Abonnez-vous pour accéder aux contenus numériques.

Découvrez nos offres à destination des étudiants et des institutions.

Abonné-e : Connectez-vous