Des cancers professionnels tous azimuts

Selon une étude du Réseau national de vigilance et de prévention des pathologies professionnelles (RNV3P), menée dans le cadre du suivi de 249 000 salariés sur quinze ans, plus de 14 000 cas de...>>
par Clotilde de Gastines / 27 juin 2018

Difficile de travailler après un cancer

D’après une étude menée par l’Inserm pour l’Institut national du cancer, un salarié sur cinq a perdu son emploi cinq ans après le diagnostic d’un cancer. Et plus de 63 % d’anciens malades souffrent de...>>
par François Desriaux / 25 juin 2018

Nocca, l'outil nordique pour mieux prévenir les cancers

Pour combattre l'invisibilité des cancers professionnels et favoriser leur prévention, des chercheurs nordiques ont développé Nocca, outil statistique permettant de lier pathologies et conditions de...>>
par Laurent Vogel chercheur à l'unité conditions de travail, santé et sécurité de l'Institut syndical européen (Etui) / janvier 2018

Causes du cancer : pourquoi le travail échappe aux radars

Les politiques de prévention du cancer sont définies à l'aide d'outils élaborés par l'épidémiologie : les parts attribuables à diverses causes. Or leur calcul, discutable, indique que le poids du...>>
par Emilie Counil épidémiologiste, enseignante-chercheuse à l'Ecole des hautes études en santé publique (EHESP) / octobre 2017