Aides à domicile : des salariés à protéger

par Milène Leroy / juillet 2009

Peu reconnu et rémunéré, exercé de manière isolée par des personnes peu formées, sur des temps fractionnés et des lieux différent s, le métier d'aide à domicile cumule les sources de risque pour la santé. Les salariés sont victimes de chutes, de troubles musculo-squelettiques, de lombalgies, d'accidents de la circulation ou de dépressions. Le taux d'accidents du travail de cette profession est " plus élevé que la moyenne ", révèle Hélène Godin, responsable des ressources humaines de l'Union nationale de l'aide, des soins et des services aux domiciles (UNA). De quoi motiver donc l'organisation d'un colloque sur la prévention. C'est l'initiative qu'ont prise le 9 juin, à Paris, Chorum, organisme de protection sociale des entreprises de l'économie sociale, et le Cides, son pôle de recherch...}}

Nous sommes heureux que vous aimiez nos contenus.
Vous ne possédez pas d'abonnement à Santé & Travail.

Abonnez-vous pour accéder aux contenus numériques.

Découvrez nos offres à destination des étudiants et des institutions.

Abonné-e : Connectez-vous