L'atelier de maintenance des wagons de fret à Ambérieu - © DR
L'atelier de maintenance des wagons de fret à Ambérieu - © DR

Amiante : la SNCF à côté de la plaque

par Eliane Patriarca / octobre 2019

Comme nous l'avons révélé sur notre site fin juillet, de l'amiante a été découvert dans des pièces de wagons de fret, ce qui expose les cheminots de la maintenance à des poussières cancérogènes. Enquête sur les failles de l'évaluation des risques à la SNCF.

Ils sont cheminots et effectuent la maintenance des wagons de fret à Ambérieu-en-Bugey (Ain). En janvier dernier, ils ont découvert que des pièces qu'ils maniaient chaque jour étaient amiantées, et donc que leur travail les exposait à l'inhalation de poussières cancérogènes, issues d'un minéral pourtant interdit depuis 1997. Malgré un droit d'alerte pour danger grave et imminent aussitôt déposé par le comité social et économique (CSE) de la région Auvergne-Rhône-Alpes (Aura), malgré la visite, en février, et les admonestations, en mars, de l'Inspection du travail de Lyon, malgré une expertise détaillée sur l'atelier d'Ambérieu et celui, voisin, de Sibelin (Rhône), menée à la demande du CSE par le cabinet spécialisé Ergonomnia et remise fin juin, malgré les demandes de concertation imméd...}}

Nous sommes heureux que vous aimiez nos contenus.
Vous ne possédez pas d'abonnement à Santé & Travail.

Abonnez-vous pour accéder aux contenus numériques.

Découvrez nos offres à destination des étudiants et des institutions.

Abonné-e : Connectez-vous