Directive cancers : le Parlement à la manoeuvre

entretien avec Claude Rolin, eurodéputé, vice-président de la commission Emploi et Affaires sociales
par Clotilde de Gastines / avril 2019

Quel a été le rôle du Parlement dans le processus de révision de la directive sur la prévention des cancers professionnels, révision à laquelle vous avez participé en tant que rapporteur ? Claude Rolin : Le Parlement a été beaucoup plus ambitieux que les propositions initiales de la Commission européenne. Au sein de la commission emploi et affaires sociales, j'ai travaillé en trio avec Marita Ulvskog, socialiste, et Laura Agea, eurosceptique. Nos rapports étaient d'un tel niveau de technicité que, pour venir nous contrer, il fallait travailler autant que nous. La première phase a été validée en octobre 2017, après d'âpres discussions avec le Conseil. Elle a permis de créer des valeurs limites d'exposition pour onze substances, dont la silice cristalline alvéolaire, qui s'ajoutent à cel...}}

Nous sommes heureux que vous aimiez nos contenus.
Vous ne possédez pas d'abonnement à Santé & Travail.

Abonnez-vous pour accéder aux contenus numériques.

Découvrez nos offres à destination des étudiants et des institutions.

Abonné-e : Connectez-vous