Industries à risque : révolutionner la culture de sécurité

par Joëlle Maraschin / juillet 2017

L'Institut pour une culture de sécurité industrielle vient de publier ses recommandations pour éviter de nouveaux AZF ou Seveso. Il prône un dialogue entre concepteurs de la sécurité et acteurs de terrain, afin de prévenir les défaillances organisationnelles.

Seveso, Bhopal, Tchernobyl, AZF, Fukushima : autant d'exemples de catastrophes industrielles aux conséquences dramatiques pour les salariés, les riverains et l'environnement. Si la réflexion sur la sécurité industrielle est ancienne, celle sur la "culture de sécurité" l'est beaucoup moins. En substance, cette culture est constituée d'un ensemble de manières de faire et de penser partagées par les acteurs d'une organisation à propos des risques les plus importants liés à ses activités. A la suite de plusieurs accidents industriels, les analyses ont montré que ceux-ci pouvaient s'expliquer, non par des comportements inadaptés des salariés, mais par une accumulation de défaillances dans l'organisation. L'une après l'autre, les barrières de défense avaient été mises à mal par la concurrence ...}}

Nous sommes heureux que vous aimiez nos contenus.
Vous ne possédez pas d'abonnement à Santé & Travail.

Abonnez-vous pour accéder aux contenus numériques.

Découvrez nos offres à destination des étudiants et des institutions.

Abonné-e : Connectez-vous