Maladies professionnelles : les ratés des C2RMP

par Frédéric Lavignette François Desriaux / avril 2015

Une thèse de santé publique passe en revue les dysfonctionnements des comités régionaux de reconnaissance des maladies professionnelles (C2RMP), en auscultant le devenir de 65 dossiers de cancers en Seine-Saint-Denis.

Le système complémentaire de reconnaissance des maladies professionnelles n'est pas au point. Censé compenser la rigidité du système principal des tableaux de maladies professionnelles pour les victimes qui ne répondent pas à tous les critères du tableau les concernant, ou pour celles dont la maladie ne correspond pas à un tableau existant, il est loin de remplir cet office. Beaucoup de refus C'est ce qui ressort de la thèse en santé publique soutenue par Sylvie Platel à l'université Paris 13, en novembre dernier1. La chercheuse s'appuie sur un travail d'enquête minutieux mené sur 65 cas de salariés atteints de cancers en Seine-Saint-Denis et dont le dossier de reconnaissance a été transmis par la caisse primaire d'assurance maladie (Cpam) au comité régional de reconnaissance des m...}}

Nous sommes heureux que vous aimiez nos contenus.
Vous ne possédez pas d'abonnement à Santé & Travail.

Abonnez-vous pour accéder aux contenus numériques.

Découvrez nos offres à destination des étudiants et des institutions.

Abonné-e : Connectez-vous