Le sombre devenir des victimes du travail

Dans une enquête menée auprès de 5 000 de ses adhérents, la Fnath (Association des accidentés de la vie) montre que deux tiers de ceux-ci, victimes d’un accident du travail ou d’une maladie...>>
par Clotilde de Gastines François Desriaux / 24 juillet 2017

Le masquage scientifique des cancers professionnels

Les travaux d'épidémiologistes des années 1980 servent encore aujourd'hui de références aux industriels pour contester la toxicité de leurs produits, limiter la reconnaissance des cancers...>>
par Philippe Davezies chercheur en médecine et santé au travail Annie Thébaud-Mony sociologue de la santé, / avril 2017

De la passivité de l'Etat face aux dégâts du travail

En refusant d'améliorer la reconnaissance des maladies professionnelles, les pouvoirs publics contribuent à les rendre invisibles socialement. Un statu quo qui avantage les lobbies, au détriment des...>>
par Emmanuel Henry sociologue / avril 2017

Les vertus contestées du réseau européen sur la silice

Selon des acteurs concernés, la création d'un réseau paritaire et européen prônant l'usage contrôlé de la silice cristalline aurait retardé le classement de ce minéral comme cancérogène professionnel...>>
par Corinne Renou-Nativel / avril 2017