Du flux tendu aux tendinites

Dans les nouvelles organisations du travail en flux tendu, le renouvellement permanent de la production entraîne celui des modes opératoires des salariés. Une source de tensions et de contraintes...>>
par Nicole Vézina professeure d'ergonomie et membre du Centre de recherche interdisciplinaire sur la biologie, la santé et l'environnement (Cinbiose) à l'université du Québec (Montréal). / avril 2008

Les conditions d'une prévention pérenne

Pourquoi les entreprises n'arrivent-elles pas à éradiquer les troubles musculo-squelettiques ? Selon une étude récente menée sous l'égide de l'Anact, la réponse réside tant dans l'organisation de la...>>
par François Daniellou professeur d'ergonomie à l'université Victor-Segalen Bordeaux 2 Evelyne Escriva chargée du projet TMS à l'Agence nationale pour l'amélioration des conditions de travail (Anact). / avril 2008

Les quinquas sont les plus touchés

Les salariés de plus de 50 ans sont particulièrement concernés par les troubles musculo-squelettiques. C'est ce que montre la surveillance épidémiologique menée dans les Pays-de-la-Loire sous l'égide...>>
par Yves Roquelaure professeur en médecine du travail à l'université d'Angers Catherine Ha épidémiologiste au département santé-travail de l'Institut de veille sanitaire / avril 2008

Delpeyrat : quand économie rimait avec ergonomie

De 2002 à 2004, sur la chaîne de découpe de canards du site Delpeyrat de Saint-Sever, dans les Landes, les salariés ont pu travailler à un rythme plus soutenable. Le fruit d'une action ergonomique et...>>
par Isabelle Mahiou / avril 2008