© Gérard Monico/Mutualité française
© Gérard Monico/Mutualité française

Négociations sur la santé au travail dans la fonction publique

par Frédéric Lavignette / janvier 2018

Mi-septembre, syndicats et administration de la fonction publique ont engagé un round de discussions sur l'amélioration de la prise en charge des problèmes de santé au travail. En commençant par le reclassement des agents déclarés inaptes.

Le 18 septembre dernier, la direction générale de l'Administration et de la Fonction publique (DGAFP) et les organisations syndicales se sont rencontrées afin de faire le point sur les dispositifs de suivi et de prévention des risques professionnels. Un rendez-vous qui s'inscrivait dans le plan d'action pluriannuel pour une meilleure prise en compte de la santé et de la sécurité au travail dans la fonction publique, feuille de route établie par l'ancienne ministre de la Fonction publique, Annick Girardin, et retranscrite dans une circulaire en date du 28 mars 2017. Lors de cette rencontre, plusieurs sujets ont été abordés : prise en charge de la pénibilité, de l'inaptitude, réforme de la médecine de prévention et des instances médicales, risques psychosociaux (RPS)... Sur les RPS, l'enj...}}

Nous sommes heureux que vous aimiez nos contenus.
Vous ne possédez pas d'abonnement à Santé & Travail.

Abonnez-vous pour accéder aux contenus numériques.

Découvrez nos offres à destination des étudiants et des institutions.

Abonné-e : Connectez-vous

à lire également