Pénibilité, un plan de prévention pour l'agroalimentaire

par Martine Rossard / avril 2014

Le ministre délégué en charge de l'Agroalimentaire veut un plan d'action national pour améliorer les conditions de travail dans la filière, particulièrement difficiles. Une initiative plutôt saluée par les partenaires sociaux.

Comment améliorer les conditions de travail dans la filière alimentaire ? C'est une question à laquelle ambitionne de répondre le plan d'action national décidé par le ministre délégué en charge de l'Agroalimentaire, Guillaume Garot. Quatre groupes de travail sont déjà en place, sur différentes thématiques : "environnement physique de travail et santé des travailleurs", "dialogue professionnel dans l'entreprise", "conception des organisations et des systèmes de travail", "enseignement et formation à la qualité de vie au travail". Outre les fédérations patronales et syndicales, ces groupes de travail accueillent des entreprises et des acteurs de prévention, dont la Mutualité sociale agricole (MSA). Pour le ministre, ce plan poursuit trois objectifs : le bien-être des salariés, la performan...}}

Nous sommes heureux que vous aimiez nos contenus.
Vous ne possédez pas d'abonnement à Santé & Travail.

Abonnez-vous pour accéder aux contenus numériques.

Découvrez nos offres à destination des étudiants et des institutions.

Abonné-e : Connectez-vous