Quand le travail accélère le vieillissement cérébral

par Jean-Claude Marquié / octobre 2010

Certaines conditions de travail peuvent, à long terme, altérer le développement des aptitudes cognitives et affecter l'envie et la capacité d'agir. Ce qui ne favorise pas le maintien dans l'emploi des seniors, souligne l'étude longitudinale Visat.

La précarité de l'état de santé de certains salariés en fin de vie active est tangible au travers d'une diversité d'indicateurs statistiques à caractère médical, comme les accidents du travail, les maladies professionnelles, les restrictions d'aptitude ou les inaptitudes prononcées par les médecins du travail. Mais si, comme on peut le penser, ces signes relativement conventionnels de santé précaire sont encore trop peu perçus ou pris en compte, que dire de ceux qui ont un caractère moins typiquement médical ? C'est le cas des ressources cognitives (voir " Repère "), dont on oublie qu'elles sont une composante à part entière de la santé. La santé - l'envie et la capacité d'agir, ce que l'individu est capable et prêt à faire à un moment de sa vie - repose en effet tout autant sur l'état d...}}

Nous sommes heureux que vous aimiez nos contenus.
Vous ne possédez pas d'abonnement à Santé & Travail.

Abonnez-vous pour accéder aux contenus numériques.

Découvrez nos offres à destination des étudiants et des institutions.

Abonné-e : Connectez-vous