© NATHANAËL MERGUI / MUTUALITÉ FRANÇAISE
© NATHANAËL MERGUI / MUTUALITÉ FRANÇAISE

Réparation  : à quand une préretraite pour travaux pénibles dans le BTP ?

par Martine Rossard / janvier 2010

S'il est un secteur où la pénibilité du travail ne fait plus débat, c'est bien le BTP. Maladies invalidantes, accidents graves : peu d'ouvriers restent en emploi jusqu'à l'âge de la retraite. De quoi justifier un départ anticipé, selon les syndicats.

Les ouvriers du BTP s'usent-ils plus que d'autres la santé au travail ? Leur espérance de vie s'en trouve-t-elle réduite ? Et, dans ce cas, ne doivent-ils pas partir plus tôt à la retraite pour pouvoir profiter de celle-ci ? Trois ans de négociations interprofessionnelles sur la pénibilité et sa réparation n'ont pas permis d'aboutir à un accord entre patronat et syndicats. Et la Fédération nationale du bâtiment n'a jamais ouvert la négociation de branche réclamée de longue date par les syndicats de salariés. " Depuis 2001 ", précise la CGT. Pourtant, les ouvriers du BTP connaissent des contraintes plus importantes que ceux des autres secteurs : intempéries, bruits, port de charges lourdes, gestes répétitifs, postures pénibles, travail debout... " Les ouvriers de la construction cumulent...}}

Nous sommes heureux que vous aimiez nos contenus.
Vous ne possédez pas d'abonnement à Santé & Travail.

Abonnez-vous pour accéder aux contenus numériques.

Découvrez nos offres à destination des étudiants et des institutions.

Abonné-e : Connectez-vous