Deux fois victimes de la sous-traitance des risques

L'usine Snem, à Montreuil, a fermé. Sous-traitante pour l'aéronautique, elle utilisait un produit cancérogène dans des conditions jugées insalubres par les riverains et certains de ses salariés. Ces...>>
par Rozenn Le Saint / octobre 2018

Les dangers des organisations en 2 × 12 heures

Pour des motifs économiques, de plus en plus d'hôpitaux mettent en place une organisation du temps de travail en 2 × 12 heures. Un horaire dérogatoire à la réglementation, qui a les faveurs des...>>
par Joëlle Maraschin / octobre 2018

Une externalisation à risques multiples

La sous-traitance de la maintenance s'accompagne souvent de l'intervention de multiples entreprises et d'un morcellement de l'activité, parfois sur plusieurs sites. Les risques liés à ce mode d...>>
par Corinne Grusenmeyer chercheuse à l'Institut national de recherche et de sécurité (INRS) / juillet 2018