© DR
© DR

Suzanne Pacaud, pionnière de l'analyse du travail

par Catherine Omnès historienne / avril 2018

Spécialiste de la psychotechnique avant et après-guerre, Suzanne Pacaud a élaboré les outils nécessaires à une analyse scientifique du travail, tout en développant une réflexion novatrice sur sa complexité et ses effets sur la santé.

Les figures scientifiques féminines sont rares et souvent oubliées. Un sort auquel Suzanne Pacaud (1902-1988), fondatrice de la psychologie du travail et de l'ergonomie françaises, a échappé grâce à la publication en 2013 d'une biographie numérisée, construite autour de témoignages d'amis ou de collègues et de quelques-uns de ses articles saillants, aujourd'hui introuvables. Suzanne Pacaud a ainsi retrouvé un visage. Née Bier, à Cracovie, en 1902, dans une famille de la bourgeoisie juive polonaise éduquée, elle fait de brillantes études, que son mariage à 19 ans, en 1921, avec un artiste peintre, M. Korngold, n'interrompt pas. En 1927, Suzanne Korngold, donc, soutient un doctorat de philosophie à l'université de Cracovie. Elle vient à Paris en 1928 pour compléter sa formation. Inscrite ...}}

Nous sommes heureux que vous aimiez nos contenus.
Vous ne possédez pas d'abonnement à Santé & Travail.

Abonnez-vous pour accéder aux contenus numériques.

Découvrez nos offres à destination des étudiants et des institutions.

Abonné-e : Connectez-vous