TMS de l'épaule : un décret efficace...

par Jacques Darmon / janvier 2015

Le décret 2011-1315 du 17 octobre 2011 a modifié les paramètres du tableau 57A sur les troubles musculo-squelettiques (TMS) permettant la prise en charge des pathologies de l'épaule. Conséquence : une réduction drastique des reconnaissances en maladie professionnelle de ces atteintes souvent très invalidantes. C'est ce que montre un bilan réalisé par la Caisse nationale d'assurance maladie (Cnam-TS) à la demande de la direction générale du Travail. IRM inutile. On se souvient que le décret a introduit des exigences supplémentaires pour établir le dossier de demande de reconnaissance en maladie professionnelle : réalisation d'une IRM, pourtant pas indispensable au diagnostic, et liste de critères restrictifs qui rendent difficile la preuve de l'exposition pour les salariés (positions des...}}

Nous sommes heureux que vous aimiez nos contenus.
Vous ne possédez pas d'abonnement à Santé & Travail.

Abonnez-vous pour accéder aux contenus numériques.

Découvrez nos offres à destination des étudiants et des institutions.

Abonné-e : Connectez-vous

à lire également

Le père de la psychodynamique du travail

En explorant les liens entre travail et souffrance psychique, le psychiatre et psychanalyste Christophe Dejours 1 a créé une nouvelle discipline et levé le voile sur les effets délétères de certains...>>
par Nathalie Quéruel / octobre 2011

Les horaires postés fatiguent le coeur

Selon Giovanni Costa, professeur de médecine à l'université de Milan, en Italie, le travail en horaires postés favorise le développement de maladies cardiaques chez les salariés, du fait notamment d...>>
par Véronique Merlin / juillet 2011