"Valoriser l'expérience pour construire la santé"

entretien avec Corinne Gaudart, directrice du Creapt
par François Desriaux / avril 2018

Le Centre de recherches sur l'expérience, l'âge et les populations au travail (Creapt) a fêté ses 25 ans par un colloque, le 6 février. Sa directrice, Corinne Gaudart, revient sur la nécessaire prise en compte du vieillissement des salariés dans le travail.

Au cours des vingt-cinq ans d'existence du Centre de recherches sur l'expérience, l'âge et les populations au travail (Creapt), le vieillissement des salariés a-t-il été de mieux en mieux pris en compte, notamment depuis le recul de l'âge de la retraite ? Corinne Gaudart : Depuis que les premiers baby-boomers ont atteint l'âge de la retraite - ce qui correspond aux premières mesures d'allongement de la vie professionnelle -, les enjeux de population se sont démultipliés : remplacement, souvent partiel, des départs ; accueil des nouveaux ; maintien en emploi des cinquantenaires, nombreux et pouvant avoir des difficultés de santé. Les lieux de traitement de ces problèmes se sont eux aussi démultipliés : SST [services de santé au travail], dont les missions se sont transformées ; services ...}}

Nous sommes heureux que vous aimiez nos contenus.
Vous ne possédez pas d'abonnement à Santé & Travail.

Abonnez-vous pour accéder aux contenus numériques.

Découvrez nos offres à destination des étudiants et des institutions.

Abonné-e : Connectez-vous

à lire également

Des conditions de travail plus difficiles chez les sous-traitants

Travail davantage prescrit et contrôlé, horaires et rythme plus contraignants, risque d'accident plus important... Les salariés des sous-traitants sont moins bien lotis que ceux des donneurs d'ordres,...>>
par Selma Amira statisticienne à la direction de l'Animation de la recherche, des Etudes et des Statistiques (Dares) / octobre 2011