© Shutterstock

On a toujours besoin d'un CHSCT

par François Desriaux / avril 2015

Pour une fois, la décision de notre comité de rédaction a été unanime. Face aux menaces pesant sur le devenir du comité d'hygiène, de sécurité et des conditions de travail (CHSCT) après la négociation sur la modernisation du dialogue social et avant la future loi sur ce thème, notre magazine a jugé nécessaire d'intervenir dans le débat.

L'enjeu est fort. Le risque existe que le texte qui sortira du Parlement amoindrisse sérieusement la capacité des représentants du personnel à jouer pleinement leur rôle dans l'amélioration des conditions de travail et la prévention des risques professionnels.

De la même façon que la rationalisation des tâches dans les entreprises et les administrations appauvrit le travail, nous craignons que la rationalisation du dialogue social n'appauvrisse celui-ci. Précisément sur les questions du travail, de son contenu et de son organisation. Au-delà des considérations matérielles - nombre d'élus et d'heures de délégation, capacités judiciaires et d'expertise - qui polariseront le débat, nous avons tenu à démontrer ici que la complexité du sujet "santé au travail" et la nécessité d'adapter la prévention au travail réel justifient à elles seules le maintien d'un lieu de dialogue social spécifique.

Pourquoi il faut un lieu de débat dédié au travail

par Bernard Dugué ergonome / avril 2015

L'ampleur et la complexité des problèmes de santé au travail, la nécessité d'adapter leur prévention aux réalités du terrain justifient le maintien dans les entreprises d'un lieu d'échange spécifique sur le travail et son organisation. A savoir le CHSCT.

La possible disparition des CHSCT, envisagée dans le cadre des discussions aujourd'hui en cours sur la modernisation du dialogue social (voir "Repères" page 28), pose le problème de la prise en charge des questions du travail au sein de l'entreprise. Dans le contexte actuel, cette éventualité ferait peser beaucoup d'incertitudes sur la conduite d'actions de prévention et d'amélioration des conditions de travail. Repères La feuille de route issue de la Conférence sociale de juillet 2014 a pressé les partenaires sociaux d'engager une négociation sur la modernisation du dialogue social, notamment en vue d'améliorer l'efficacité des instances représentatives du personnel (IRP). Le 17 janvier 2015, cette négociation échouait, précisém...}}

Nous sommes heureux que vous aimiez nos contenus.
Vous ne possédez pas d'abonnement à Santé & Travail.

Abonnez-vous pour accéder aux contenus numériques.

Découvrez nos offres à destination des étudiants et des institutions.

Abonné-e : Connectez-vous