Un risque radiologique à traiter comme les autres

par Joëlle Maraschin / octobre 2015

Selon un récent livre blanc, l'application des principes généraux de prévention aux risques liés aux rayonnements ionisants permettrait d'améliorer la protection des salariés. De même qu'une meilleure traçabilité des expositions. Décryptage.

Les salariés seront-ils bientôt mieux protégés contre les rayonnements ionisants ? C'est ce que laisse espérer la lecture d'un livre blanc, rendu public le 15 septembre (voir "A lire"). "Ce livre blanc fait indéniablement progresser la prévention des risques liés aux rayonnements ionisants. Même s'il n'a pas été assez loin sur un certain nombre de points", juge Michel Lallier, représentant CGT au Haut Comité pour la transparence et l'information sur la sécurité nucléaire (HCTISN) qui a participé à son élaboration. Dans la perspective d'une transposition en juin 2017 de la directive européenne Euratom sur la radioprotection, la direction générale du Travail (DGT), en concertation avec l'Autorité de sûreté nucléaire (ASN) et l'Institut de radioprotection et de sûreté nucléaire (IRSN), a r...}}

Nous sommes heureux que vous aimiez nos contenus.
Vous ne possédez pas d'abonnement à Santé & Travail.

Abonnez-vous pour accéder aux contenus numériques.

Découvrez nos offres à destination des étudiants et des institutions.

Abonné-e : Connectez-vous