© Nathanaël Mergui/Mutualité française

La médecine industrielle, fruit de la loi de 1898

La loi de 1898 relative aux accidents du travail organise pour la première fois un suivi médical des victimes. Acteurs clés du contentieux sur l'indemnisation, les médecins vont conjuguer leur mission...>>
par Nathalie Crochepeyre ingénieure d'études au Centre d'histoire judiciaire (CHJ) et membre de l'Equipe de recherches en droit social (université de Lille droit et santé) / juillet 2016

1898-1939 : le prix des corps accidentés

Aux termes de la loi de 1898 sur les accidents du travail, la rente versée à la victime dépend du taux d'incapacité qui lui est attribué. Un taux laissé, jusqu'au barème de 1939, à l'appréciation,...>>
par Anne-Sophie Bruno historienne (Centre d'histoire sociale du XXe siècle à l'université Paris 1 Panthéon-Sorbonne) / octobre 2015

1910-2014 : La laborieuse compensation de la pénibilité

Des retraites ouvrières et paysannes en 1910 au compte personnel de prévention de la pénibilité en 2014, l'histoire sociale est jalonnée de tentatives pour améliorer la compensation de l'usure...>>
par Anne-Sophie Bruno historienne (Centre d'études de l'emploi, Centre d'histoire sociale du XXe siècle à l'université Paris 1) / juillet 2015

Maladies professionnelles : les ratés des C2RMP

Une thèse de santé publique passe en revue les dysfonctionnements des comités régionaux de reconnaissance des maladies professionnelles (C2RMP), en auscultant le devenir de 65 dossiers de cancers en...>>
par Frédéric Lavignette François Desriaux / avril 2015