Santé & travail n° 100
7,50 €

On peut toujours rêver d'un futur sans travail humain, où tout serait effectué par des robots. Mais au regard des précédentes révolutions technologiques, ce scénario n'est pas le plus probable. En revanche, l'intrusion des nouvelles technologies dans l'industrie, les services, voire l'agriculture, a déjà des conséquences sur le travail, son organisation, les statuts d'emploi et la place du travailleur dans la société.

Editorial

L'événement

  • Intensification du travail, TMS, risques psychosociaux, amiante… A l’occasion de son 100e numéro, votre magazine revient avec ses experts du comité de...

    par Isabelle Mahiou

En bref

Actualités

Dossier

  • On peut toujours rêver d'un futur sans travail humain, où tout serait effectué par des robots1. Loin de la science-fiction, la presse relate des

    par Stéphane Vincent François Desriaux
  • Le travail se transforme de plus en plus vite. Afin d'adapter le cadre et les politiques de prévention, il faut pouvoir anticiper les risques liés à...

    par François de Jouvenel directeur de la revue
  • L'essor de l'intelligence artificielle pourrait s'accompagner d'une généralisation du travail à la tâche, via des outils numériques. Avec, pour les...

    par Michel Héry chargé de mission à l'Institut national de recherche et de sécurité (INRS)
  • Si elles réduisent les risques physiques, les innovations technologiques développées dans le secteur agricole peuvent en générer d'autres : charge...

    par Corinne Renou-Nativel
  • La précarité de l'emploi oblige les salariés à opérer des arbitrages entre travail et santé, rarement favorables à cette dernière. Et si celle-ci est...

    par Valentine Hélardot sociologue et chercheuse au Laboratoire interdisciplinaire solidarités, sociétés, territoires (Lisst), université Toulouse Jean-Jaurès
  • Le suivi médical des intérimaires et des risques auxquels ils sont exposés échappe en grande partie à l'action de la médecine du travail. Un écueil à...

    par Joëlle Maraschin
  • La possible relocalisation en France d'activités et d'emplois, en lien avec l'essor de l'économie circulaire, ne garantit pas de meilleures conditions...

    par Sandro De Gasparo ergonome, intervenant-chercheur associé au laboratoire Atemis

Savoirs

  • Les politiques de prévention du cancer sont définies à l'aide d'outils élaborés par l'épidémiologie : les parts attribuables à diverses causes. Or...

    par Emilie Counil épidémiologiste, enseignante-chercheuse à l'Ecole des hautes études en santé publique (EHESP)

Portrait

  • Les femmes enceintes doivent être protégées des risques professionnels incompatibles avec l'état de grossesse. Au-delà de l'application des mesures...

    par Florence Chappert responsable du projet "Egalité, santé et conditions de travail" à l'Anact Laurence Théry directrice de l'Aract Hauts-de-France,

Profils syndicaux (3)

Débat

  • Ils n'ont ni la même stratégie ni le même discours. Mais ils sont d'accord sur l'essentiel : l'action syndicale passe par la reconquête d'un travail...

    par François Desriaux

Lectures

  • L'ergonomie, une technologie au service de l'action

    Octarès, 2017. 140 pages. 18 euros.

    par François Guérin Gilbert La Porte Joël Maline
  • Le burn-out pour les nuls,

    Editions Pour les nuls, 2017. 352 pages. 22,95 euros.

    par Marie Pezé
  • La sous-traitance en piste. Les ouvriers de l'assistance aéroportuaire

    Eres, 2017. 318 pages. 18 euros.

    Fabien Brugière

La parole à...