Santé & travail n° 104
7,50 €

Le président de la République lui-même a bien été obligé de reconnaître les "tensions insupportables" à l'hôpital, en présentant son plan santé, le 18 septembre dernier. Les organisations du travail héritées des réformes précédentes ont généré un mal profond. Mais on n'en sortira qu'en regardant de plus près l'activité de soins. Tout d'abord, il faudrait diminuer les contraintes de rythme. Travailler dans l'urgence est un facteur de risque pour la santé des soignants et celle des patients. Il faut aussi s'interroger sur le développement des horaires de travail en 2x12 heures. Ensuite, face à la souffrance des soignants, les politiques de prévention gagneraient à s'appuyer sur les ressources qu'ils parviennent malgré tout à mobiliser afin de préserver l'essentiel. Enfin, il faut sortir du concept d'hôpital-usine et de ses logiques gestionnaires, pour redonner du sens à l'activité et améliorer la qualité des soins.

Editorial

L'événement

En bref

Actualités

Dossier

  • "Même si la satisfaction de soigner et de sauver est toujours présente au quotidien chez les soignants, le mal-être s'est désormais installé

    par François Desriaux Stéphane Vincent
  • La souffrance exprimée par les soignants à l'hôpital doit beaucoup aux organisations du travail mises en oeuvre dans la foulée des réformes du système...

    par Annabelle Chassagnieux intervenante en santé au travail Catherine Jordery-Allemand experte CHSCT
  • Les contraintes de rythme pesant sur le travail des personnels hospitaliers se sont renforcées, en lien avec la rationalisation de leur activité. Si l...

    par Frédéric Moatty chercheur au Laboratoire interdisciplinaire de sociologie économique (Lise-CNRS) et au CEET Mihaï Dinu Gheorghiu chercheur au Centre d'études de l'emploi et du travail (CEET),
  • Du fait des contraintes pesant sur leur activité, les personnels soignants rencontrent des difficultés pour transmettre leurs savoirs professionnels,...

    par Jeanne Thébault maîtresse de conférences en ergonomie (université de Lille)
  • Face à la souffrance des agents, les politiques de prévention mises en oeuvre par les hôpitaux sont peu efficaces car déconnectées du travail, du fait...

    par Emmanuel Abord de Chatillon Nathalie Commeiras professeurs en sciences de gestion
  • Garant d'un traitement humain des patients, le travail de care occupe une place centrale dans l'activité de soins. Or il est nié et malmené par les...

    par Pascale Molinier professeure de psychologie sociale (université Paris 13)

Savoirs

  • Les autorisations de mise sur le marché de pesticides dangereux reposent en partie sur l'idée que les travailleurs de l'agriculture porteront des...

    par Catherine Laurent directrice de recherche à l'Institut national de la recherche agronomique (Inra) Alain Garrigou professeur d'ergonomie à l'université de Bordeaux

Pratique

  • A l'occasion de la mise en place d'un comité social et économique, ou CSE, les élus du personnel doivent s'assurer que les prérogatives et moyens d...

    par Dominique Lanoë ergonome et expert auprès des CHSCT Bernard Dugué ergonome

Profils syndicaux (7)

Histoire

  • C'est au terme d'une décennie de combat que les cuisiniers pourront bénéficier de la loi hygiène et sécurité de 1893. Recette du succès ? Faire de...

    par Martin Bruegel historien à l'Institut national de la recherche agronomique (Inra) et au Centre Maurice-Halbwachs (CNRS/EHESS/ENS)

Débat

Lectures

  • par Eric Heyer, Pascal Lokiec et Dominique Méda

    Flammarion, 2018. 360 pages. 21 euros.

  • Bullshit jobs

    Les liens qui libèrent, 2018. 416 pages. 25 euros.

    David Graeber
  • Organiser l'autonomie au travail

    Fyp éditions, 2018. 168 pages. 20 euros.

    Pascal Ughetto

La parole à...